Le projet

Nous  avons le profond désir de nous investir dans ce combat, pour Clémence mais aussi pour toutes les autres familles qui rencontrent des difficultés similaires. Nous souhaitons donc créer des écoles pour des jeunes ayant une déficience intellectuelle, âgés de 12 à 18 ans.

Chaque enfant a le droit à un établissement adapté, où il pourra s’épanouir, prendre confiance en lui, apprendre, avancer, et se projeter dans un futur où, la différence ne devrait jamais être un frein au bonheur.

Le projet principal est d’ouvrir une école. Mais, l’association s’engage également à soutenir les familles en difficultés ( écouter, conseiller, orienter, mise en place d’une éducatrice à domicile si besoin).

Le constat

Aujourd’hui, il existe deux solutions pour scolariser un jeune porteur d’un handicap :

– Des dispositifs en milieu ordinaire : Unité localisée d’inclusion scolaire (ULIS)

– Les établissements médico-éducatifs (IME)

Les ULIS

Ils offrent une scolarisation en milieu ordinaire mais le niveau requis est souvent élevé et difficilement accessible pour ces jeunes.

Les temps d’enseignement dans les classes ordinaires peuvent déclenche rdes situations de handicap.

La préraration professionnel peut également se montrer éloignée des capacité sd’un jeune et par la même réduire le champs des possible.

Les IME

Les Instituts médico-éducatifs sont des établissements spécialisés qui accueillent des enfants ayant une déficience intellectuelle, ils offrent une possibilité de scolarisation adaptée mais :

  • les plages horaires en classe s’avèrent parfois réduites
  • les structures existante smanquent de places
  • l’accompagnement parfois peu adapté pouvant entrainer une régression

Sur Versailles

Aujourd’hui, dans le secteur de Versailles, il y a 8 jeunes en situation de handicap qui sont déscolarisés, et âgés de 12 à 18 ans.

Il y a également 9 jeunes en situation de rupture. (source mdph78, février 2021)

Certaines familles font le choix d’une scolarité en IME ou en ULIS, car il n’existe que trop peu de solutions intermédiaires adaptées.

Au-delà des chiffres, nombreux sont les parents qui nous soutiennent dans notre démarche car ils aimeraient que des petites structures comme nous proposons voient le jour.

Notre pédagogie

En s’appuyant sur le socle commun de l’éducation nationale, il sera mis en place, grâce à un travail individuel et adaptéaux possibilités de chaque élève, des apprentissages fondamentaux et des ateliersvisant aux développement harmonieux des jeunes.

S’appuyer sur le Social Communication EmotionnalRegulationand TransactionalSupport (Dr Prizant) de façon transversale et travailler l’auto-détermination (autonomie comportementale, auto réalisation, auto-régulation, empowermentpsychologique).

L’équipe éducative et les intervenants seront formés à l’accueil et l’accompagnement sur un même modèle, par l’intermédiaire de l’Institut Lejeune.

Comment ?

Chaque jeune évolue à son rythme et a des besoins spécifiques, quelque soit son handicap. Un environnement adapté et rassurant sera favorable à son épanouissement.

Nous proposons:

– De créer de petites écoles (10 élèves) pour des jeunes de 12 à 18 ans ayantune déficience intellectuelle.

– Accompagner le jeune dans son parcours de vie et préparer sa vie d’adulte et sa vie professionnelle.

– Apporter un encadrement pédagogique adapté dans le but de donner un apprentissage individualisé à chacun dans un cadre bienveillant et sécurisant.

N

objectif réduit (10 élèves)

N

En s’appuyant sur le socle commun des apprentissages, sur le fondement de la pédagogie Montessori, et sur des méthodes alternatives (Borel-Maisonny, Yes we can)

N

En établissant un projet pédagogique et éducatif individualisé, concerté, continu et évolutif

N

Des moments individualisé, une repartition par petits groupes, une organisation du temps.

N

Une inclusion adaptée et bénéfique pour chacun

Développer des moments d’inclusions,
afin de permettre au jeune de vivre dans la société tel qu’il est.

Développer l’autonomie personnelle, l’autonomie domestique et sociale, et progresser dans les apprentissages cognitifs et scolaires.

les chiffres clés

Votre soutient

La recherche d’un établissement adaptéest trop souvent une source d’inquiétudes pour les parents. Il faut aider les familles.

Pour offrir à ces jeunes un apprentissage et un développement personnel à la hauteur de chacun.

Pour donner à ces jeunes plus de possibilités pour leur avenir. Par une inclusion adaptée et accompagnée, vous pourrez nous aider à developer les capacités d’accueildes jeunes porteurs d’une déficience intellectuelle en entreprise.